Bienvenue sur le forum communautaire des Fans de jeux Online.
Inscrit toi vite et rejoins nous !

*Un petit clique sur "J'aime", c'est un petit pas pour l'homme mais un grand pas pour la communauté !*

A très vite Very Happy



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 6 – Diviser pour mieux régner ( part-1 )

Aller en bas 
AuteurMessage
Cerealgirl
Farmeur
Farmeur
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 30
Localisation : Dans un bol de lait

MessageSujet: Chapitre 6 – Diviser pour mieux régner ( part-1 )   Mar 24 Mai - 10:27


Chapitre 6 – Diviser pour mieux régner ( part-1 )



Revenons à présent à notre oncle Zhu Di, qui, dès 1403 entama sa propre campagne sur le Jingnan. Son succès fut tel qu’il parvint en une année à renverser son neveu Zhu Yunwen, prendre le contrôle de la capitale et se faire proclamer nouvel empereur de la dynastie Ming.

Une fois sur le trône, Zhu Di voulu bien évidemment réactualiser le décret mis en place par Zhu Yaunzhang visant à éliminer tous les Wulins du Jianghu. Cette tentative se solda par un échec. En effet, depuis la mort du premier Empereur Ming, les Wulins avaient considérablement gagné en puissance, si bien que Zhu Di dû se rendre à l’évidence : il n’avait plus les moyens de lutter. Certains de ses officiers l’avaient même abandonné afin de servir le Jianghu. Au final, la campagne militaire de Zhu Di, bien que fructueuse, s’était révélée fort chère pour l’empire dont le moral baissait de jour en jour.

Zhu Di n’avait plus vraiment le choix. Il devait à tout prix trouver une stratégie qui lui permettrait à la fois de sauver définitivement l’Empire, de se débarrasser de ses opposants, de consolider son pouvoir et de regagner la confiance de son peuple. Il savait que seuls les Wulins pourraient l’empêcher de parvenir à ses fins, crainte qui l’amena donc à mettre au point les plans les plus extravagants afin de contrer ces derniers.

Après des semaines de réflexions intenses, notre fin stratège fut soudainement illuminé par l’idée la plus génialissime qu’il n’ait jamais eue. Il s’agissait simplement d’envoyer ses conseillers briser les alliances chez les Wulins-mêmes. Si le simple fait de penser aux doutes qu’il pourrait semer chez ses ennemis le réjouissait systématiquement, sa réaction fut explosive lorsque les premiers conflits éclatèrent entres les différentes écoles. Comme le dit si bien l’adage : « Lorsque la bécassine et la moule se fritent, c’est le pêcheur qui en profite ! » Zhu Di venait de jeter sa ligne empoisonnée dans le lac Jianghu et ne doutait pas une seconde qu’une brochette de poissons morde à l’hameçon.

Les faux Wulins de Zhu Di firent alors courir le bruit que la famille Tang possédait la fameuse carte qui indiquait l’emplacement secret du manuel des Neufs Yin, caché au cœur de la Montagne Jiu Gong – fait qui expliquerait d’où Jiugong avait puisé ses techniques incroyables qui lui avaient permis de vaincre Lv Ya des années auparavant. Considéré comme le Saint Graal des Wulins, unique moyen de devenir le guerrier le plus puissant de Chine, le manuel effrayait autant qu’il fascinait. En pensant que cet objet précieux se trouvait entre les mains de Jiugong le Sage, le peuple aurait davantage de raisons de craindre le maître Wulin que son empereur.

Ainsi, à mesure que la rumeur se répandait, les habitants du Jianghu perdaient peu à peu la confiance qu’il avait placée en Jiugong : le plan de Zhu Di semblait fonctionner à merveille.

Conformément aux instructions de Zhu Di, ses fidèles espions furent à l’origine des premiers conflits entre la secte Gai et la Forteresse des Douze Compères. Une fois les alliances dites « maléfiques » et « neutres » affaiblies, Zhu Di entreprit de s’attaquer aux alliances de justice. Son but était de convaincre le peuple du Jianghu qu’un conflit avait éclaté entre les Shaolins et les écoles Wudang et Emei. Propager une telle rumeur n’avait rien d’extrêmement complexe pour lui car il savait exactement à qui s’adresser pour que ses propos circulent dans tout l’empire.

Dans les plans de Zhu Di, le peuple ne saurait plus à qui se fier ; c’est donc perdu et affaibli qu’il se tournerait vers un tiers : l’Empereur lui-même !

Le Wulin Mengzhu Lin Tiannan, chef suprême des Wulins, n’avait jamais cessé de s’inspirer du code de Xia, auquel il était plus dévoué que jamais. Contrairement à d’autres, il n’arrivait pas à croire les rumeurs colportées par Zhu Di. Il décida donc de mener sa propre enquête afin de confirmer son intuition. Une fois qu’il eut la certitude qu’aucun conflit ne résidait entre les différentes alliances de justice, le Maître décida de répandre sa propre version de l’histoire, la vraie cette fois-ci. C’est ainsi que Lin Tiannan parvint à rétablir paix et sérénité dans tout le Jianghu, qui, une fois informé des plans machiavéliques de Zhu Di fut temporairement libéré de l’emprise de l’Empereur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofmeuporg.forumdefan.com
 
Chapitre 6 – Diviser pour mieux régner ( part-1 )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art de mastiquer pour mieux se perdre
» Un cierge pour un miracle
» Japan Expo
» 2010-11: MP pour Gilthanas de la part des Gree'n O'lo
» Des équipements pour mieux soigner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Jeux :: Age of Wulin :: Présentation du jeu :: Histoire-
Sauter vers: